Tuberculose au Nigeria | Les Faits

Action Damien


Un traitement efficace et de qualité pour tous

« Pour guérir de ma tuberculose multirésistante, j'ai reçu chaque jour des piqûres et des médicaments au début du traitement. Un traitement de choc », explique Hamred, chauffeur de bus. Un traitement très intensif mais aussi très onéreux : 3 500 dollars par mois. « Si Action Damien n'était pas intervenue, je ne serais plus de ce monde. Je n'aurais jamais pu me payer un tel traitement », explique Hamred, qui gagne 40 dollars par mois environ. Même son de cloche du côté de Muda, l'oncle de Waris, qui peut à peine travailler car il a un bras paralysé. « Je gagne environ 6 dollars par mois et 2 dollars partent déjà pour le loyer de ma maison. Je n'aurais jamais pu payer le traitement de Waris. »
Action Damien s'efforce de lever les obstacles financiers afin d'aider les patients dans le besoin à s'en sortir. Améliorer le taux de dépistage est une chose, mais il faut aussi que la capacité de traitement suive. La distribution de médicaments et autre matériel aux centres de santé et aux laboratoires des différents États doit passer à la vitesse supérieure. Action Damien s'emploie à assurer d'ici à 2024 l'accès universel à des services de qualité pour les patients souffrant de tuberculose, de tuberculose multirésistante et de co-infection VIH/tuberculose.

Le financement du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme permet au gouvernement de payer la plus grande partie du personnel paramédical et les médicaments pour la tuberculose ordinaire. Depuis quelques années, les autorités financent également les traitements contre la tuberculose multirésistante et depuis peu, le traitement contre la tuberculose ultrarésistante. Action Damien prend en charge beaucoup d'autres frais, par exemple les bâtiments (hospitalisation), la formation, le salaire des médecins, une partie de la nourriture et les draps et enfin, beaucoup de coûts indirects liés à la réinsertion sociale des patients.

En investissant dans les infrastructures, Action Damien veille à ce que les traitements puissent avoir lieu dans de meilleures conditions et que les patients, qui restent souvent alités pendant plusieurs mois, puissent être soignés dans les meilleures conditions possibles. En 2014, l'organisation a ainsi fait construire un centre de traitement flambant neuf dans le quartier de Jericho. « Quelle énorme différence par rapport à l'endroit où les patients étaient soignés avant », explique Emmanuel Elizabeth, infirmière en chef. « La cour intérieure surtout, avec ses pavillons et ses bancs, est une véritable bénédiction. Les patients sont vraiment au calme ici. »

La différence avec les centres qui n'ont pas encore été rénovés est énorme. Le centre de traitement de l'Hôpital universitaire d'Ibadan par exemple, est dans un état déplorable. La cuisine, où les repas des patients sont préparés, se trouve souvent à côté de la blanchisserie pour le linge sale, et l'hygiène y est catastrophique. Les murs extérieurs s'effritent, les sanitaires laissent à désirer et, pendant la saison des pluies, il faut compter avec les inondations. Ugiagbi et Bankoli, qui partagent la même chambre, nous disent qu'il n'y a pas assez de savon et de nourriture solide, mais que le traitement médical est tout à fait correct. L'université met à présent un terrain à notre disposition, juste en face du centre de santé existant. Action Damien souhaite et entend faire construire une nouvelle aile et recherche actuellement les fonds nécessaires.

Action Damien

  • Action Damien

  • L'indifférence tue, Action Damien soigne
  • Sauvez des vies
  • Faites un don en ligne ou
    un virement sur notre compte BE05 0000 0000 7575
  • Contactez-nous
  •  
  • E-mail: info@actiondamien.be
  • Tel: +32 (0)2 422 59 11
  • Boulevard Léopold II 263
  • 1081 Bruxelles