Tuberculose au Nigeria | Les Faits

Action Damien


Tuberculose et VIH vont malheureusement trop souvent de pair

Dans le centre de traitement de la tuberculose de Jericho, à Ibadan, 25 lits sont occupés par des patients souffrant de tuberculose. « Au moins 20 % de ces patients sont aussi séropositifs », explique le docteur Osman. Le VIH affaiblit le système immunitaire et rend les patients plus vulnérables aux autres infections. En Afrique subsaharienne, la tuberculose est la co-infection la plus fréquente et, au Nigeria aussi, la tuberculose et le VIH vont souvent de pair. Depuis 2013, 88 % des personnes chez qui la tuberculose a été diagnostiquée font l'objet d'un dépistage du VIH. Un pourcentage important de celles-ci reçoit un traitement préventif ou un traitement antirétroviral. Ces antirétroviraux ne soignent pas l'infection mais bloquent le virus et évitent ainsi l'apparition des symptômes de la maladie.

C'est là un énorme progrès, mais il reste encore un long chemin à parcourir. Selon les estimations, seulement un tiers des 1,5 million de Nigerians ayant besoin d'un traitement antirétroviral en bénéficie. Il y a donc lieu de mieux coordonner les services tuberculose et VIH.

Les taux de mortalité de la tuberculose sont nettement plus élevés en cas d'infection concomitante par le VIH. Cela s'explique notamment par le fait que le diagnostic de la tuberculose est plus difficile en cas de contamination par le VIH. Le tableau clinique est moins caractéristique et l'analyse microscopique classique du mucus est impossible chez les patients qui n'expectorent pas. Le traitement contre la tuberculose est donc souvent instauré tardivement, ou jamais. En outre, le système immunitaire de ces patients est très affaibli et ils peuvent donc développer d'autres pathologies ou infections et y succomber.

  • Action Damien

  • L'indifférence tue, Action Damien soigne
  • Sauvez des vies
  • Faites un don en ligne ou
    un virement sur notre compte BE05 0000 0000 7575
  • Contactez-nous
  •  
  • E-mail: info@actiondamien.be
  • Tel: +32 (0)2 422 59 11
  • Boulevard Léopold II 263
  • 1081 Bruxelles