Portrait: La tuberculose

Samuel d'Action Damien et Papoola


On ne reçoit pas beaucoup de visites

Une première médicale… et une amitié entre un malade de la tuberculose et son agent de santé
Samuel d'Action Damien est accueilli par Papoola comme une ancienne connaissance. Grâce à un traitement à domicile de plusieurs mois contre la tuberculose, une véritable amitié est née entre les deux hommes, et Papoola a pu guérir. « Maintenant, il faut encore convaincre mes clients que je ne suis plus malade, car je n'ai plus de revenus. »

Action Damien au Nigeria- La tuberculose, les patients, le dépistage, la contamination, la guérisson
Papoola, un tailleur de 32 ans, a bénéficié d'une première médicale. Il est le premier patient au Nigeria à avoir été traité à domicile contre la tuberculose multirésistante. Avant, les patients devaient quitter leur famille et être hospitalisés pendant de longs mois. Mais Papoola a reçu ses piqûres chez lui, grâce à Samuel. Pendant des mois, ce dernier est venu rendre visite tous les jours à son patient. Toheeb (7 ans), le fils ainé de Papoola, le considère maintenant comme un oncle. Samuel est vraiment devenu très proche de la famille.

En dehors de Samuel, la famille ne reçoit pas beaucoup de visites. La tuberculose est encore un sujet très tabou. Papoola et les siens ont donc perdu beaucoup d'amis et les maisons voisines en béton sont vides. Ils vivent isolés du reste du monde. « Les clients ne reviennent pas », soupire Papoola. « Ils ont peur que je les contamine, bien que je sois guéri. Heureusement, ma femme ne m'a pas quitté. »

Samuel, qui traite des patients de la tuberculose pour Action Damien depuis 1997 déjà, n'a pas peur d'être contaminé. « Je suis déterminé à aider et je suis ravi de voir ce que j'ai pu apporter à Papoola. Entre-temps, j'ai déjà traité huit patients à domicile. C'est tellement plus facile pour ces familles, l'impact sur leur vie est bien moindre. »

Samuel a également appris à Papoola comment éviter de contaminer le reste de sa famille et il réalise régulièrement un dépistage de tous les habitants de la maison. Cet examen est d'une importance capitale, d'autant plus que toute la famille dort dans la même pièce. Papoola a été contaminé en 2009 par son père, qui avait aussi la tuberculose.

« Je suis encore assez faible, mais je reprends doucement des forces. Dès que je serai complètement sur pied, je me consacrerai de nouveau à mon travail. Actuellement, notre situation financière est difficile. Non seulement les clients ne reviennent pas, mais j'ai aussi dû vendre ma machine à coudre et tout mon atelier parce que je n'avais plus de revenus depuis trop longtemps. Rachidat, sa femme, gagne de temps en temps un peu d'argent comme vendeuse. Mais ses chaussures abimées montrent que, même si les problèmes de santé sont derrière eux, c'est loin d'être le cas sur le plan matériel et social.

Action Damien - La tuberculose et les patients

Action Damien - La tuberculose et les patients au Nigeria

TEXTES: Wendy Huyghe
PHOTOS: Tim Dirven @T.Dirven pour Action Damien

  • Action Damien

  • L'indifférence tue, Action Damien soigne
  • Sauvez des vies
  • Faites un don en ligne ou
    un virement sur notre compte BE05 0000 0000 7575
  • Contactez-nous
  •  
  • E-mail: info@actiondamien.be
  • Tel: +32 (0)2 422 59 11
  • Boulevard Léopold II 263
  • 1081 Bruxelles